Comment devenir freelance : les techniques pour se lancer 

April 16, 2020

Devenir freelance est un rêve pour beaucoup de salariés souhaitant se reconvertir afin de gagner en liberté et en indépendance. Mais alors, être freelance c’est quoi concrètement ?

Découvrez dans cet article comment devenir freelance, quelles sont les techniques pour avoir ses premières missions ou encore quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir son statut juridique.

Devenir freelance : comment faire ?  

Le statut juridique

Pour devenir freelance, vous devez être rattaché au statut juridique d’entreprise individuelle ou de société mais dans la plupart des cas vous êtes autoentrepreneur/micro entrepreneur.

Le freelance n’appartient concrètement à aucun statut défini par la loi. Pour cela au démarrage de votre activité, il vous faut créer votre micro entreprise.

En parallèle, n’hésitez pas à lire : Freelance : quel statut juridique choisir ?

Être indépendant

Le freelance est indépendant et travaille seul pour le compte d’une ou plusieurs entreprises sur des projets à courts ou longs termes.

Lorsque l’on devient freelance, vous devez gérer absolument tout : votre emploi du temps, vos clients, la recherche de nouveaux projets, la comptabilité, la réalisation de vos devis/factures… Vous êtes totalement autonome et indépendant dans votre façon de travailler.

Pour avoir le maximum d’information : Quels avantages de recruter en télétravail pour votre entreprise ?

Un mode de vie fait pour vous ?

Pour devenir freelance, il faut savoir que le mode de vie du freelance change du mode de vie d’un salarié « classique » et cela ne convient pas à tout le monde.

En effet, le freelance ne dispose pas du même cadre de travail qu’un salarié qui se rend au bureau de 9h à 18h en respectant des consignes précises qui lui sont demandées.

Lorsque l’on devient freelance on travaille de chez soi, dans un coworking ou encore dans un café pour changer d’espace de travail, toutefois pour certaines personnes le télétravail n’est pas compatible avec leur personnalité.

C’est pourquoi vous pouvez dans un premier temps combiner votre activité salariale avec le lancement de votre entreprise en freelance, vous aurez ainsi un premier aperçu du métier afin de savoir si cela vous correspond ou non.

Les 5 avantages à devenir freelance

L’indépendance

L’un des premiers avantages à devenir freelance est l’autonomie et le fait d’être libre dans son travail, de pouvoir organiser ses journées comme on le souhaite, de ne pas avoir de patron…

Lorsque l’on devient freelance on s’organise comme on le souhaite et nous pouvons également choisir son lieu de travail : chez soi, dans un café ou encore dans un coworking.

Un article à ce sujet : Où travailler quand on est freelance ?

Le choix de ses projets

Lorsque vous devenez freelance, vous avez la possibilité de choisir vos clients, les projets qui vous plaisent le plus, c’est un véritable avantage qui déterminera votre motivation et vous permettre d’accroître vos compétences.

La rémunération

Comme vous êtes votre propre patron, devenir freelance vous permet d’appliquer votre propre tarification en fonction de vos projets. Vous pouvez choisir d’appliquer votre tarification à l’heure par exemple.

Peu d’outils de travail

Devenir freelance nécessite peu d’outils de travail, vous avez besoin seulement d’un ordinateur, un smartphone et une connexion internet.

En parallèle, après quelques mois d’activité vous aurez besoin d’investir dans des logiciels selon votre domaine d’activité.

Vivre de sa passion

Lorsque l’on devient freelance, il est possible de vivre de sa passion et de spécialiser en fonction de ce qui nous fait vibrer.

Par exemple, si vous êtes passionné par la langue anglaise, vous pouvez devenir traducteur anglais/français ou encore rédiger des articles web si vous êtes un(e) passionné(e) de l’écriture.

Quelles sont les démarches à réaliser pour devenir freelance ?

Définir sa cible et ses services

Avant de se lancer en tant que freelance, deux questions sont à se poser :

  • Quelle est ma cible ?
  • Quels services ai-je envie de vendre ?

Dans un premier temps, pour se lancer en tant que freelance, il est impératif de savoir dans quel domaine vous souhaitez-vous spécialiser.

Cela peut être le graphisme, le développement web, la rédaction web ou encore le community management et encore bien d’autres.

Une fois votre domaine trouvé, il vous faut maintenant établir votre offre afin d’être le plus clair possible pour vos futurs clients et anticiper toutes les futures questions qu’ils pourront se poser.

Bien fixer ces prix lorsque l’on devient freelance 

Toutes les étapes pour fixer son prix

Un des points les plus important et les plus compliqué lorsque l’on devient freelance est de savoir bien fixer son prix.

En effet, il faut que votre prix soit en cohérence avec les services que vous proposez. Mieux vaut anticiper cette étape pour ne pas se retrouver à devoir calculer son prix le jour même où vous recevez une demande d’un potentiel client.

En savoir plus à ce sujet : Comment fixer ses tarifs quand on est freelance ?

Devenir freelance : le taux horaire

Le taux horaire est défini comme le temps passé sur une tâche. Par exemple, si vous êtes rédacteur web, vous serez rémunéré au temps passé à la rédaction de votre article.

Exemple : Pour un article de 1500 mots, vous pouvez estimer votre taux horaire à 1h et facturer vos prestations à 80€.

Bien évidemment, selon votre spécialité, différents facteurs sont à prendre en compte.

Généralement, une fois que vous avez atteint une certaine expérience, vous pouvez augmenter votre taux horaire, en effet un freelance qui travaille à l’heure ne gagne pas de salaire fixe, c’est pourquoi votre taux horaire doit être ajusté à la valeur de votre travail.

Devenir freelance : le taux journalier

Le taux journalier est défini comme la journée passée sur une tâche. Ce mode de facturation est très utilisé par les freelances. Par exemple, sur des missions de courte durée, vous pouvez utiliser ce type de facturation.

Si vous ne savez pas comment fixer vos prix, n’hésitez pas à aller jeter un œil sur vos concurrents, par exemple sur les plateformes de freelances comme Malt.

Freelance : comment trouver ses premières missions ? 

Vous vous lancer enfin pour devenir freelance, tout est prêt, il ne vous reste plus qu’à trouver vos premiers clients ?

Les 5 étapes pour trouver ses premiers clients

  • Se spécialiser : comme expliqué ci-dessus, pour trouver vos premiers clients il vous faut vous spécialiser dans un domaine.
  • Bien connaître sa cible : une étape indispensable afin de répondre au mieux à vos futurs clients.
  • Créer du contenu pertinent : pour se démarquer, il est important de créer du contenu sur tous les réseaux sociaux : Facebook, Instagram et surtout LinkedIn (là où sont présents tous vos clients potentiels.)
  • Créer son réseau : le bouche-à-oreille est un bon moyen de trouver des clients et peut aller très vite.
  • Utiliser les plateformes en ligne : les plateformes de freelances comme Malt, Fiverr ou encore 5€.com peuvent vous aider à trouver vos premières missions en freelance et également à créer un portfolio intéressant pour vos prochains projets.

Comment bien répondre à une demande d’un potentiel client quand on est freelance ?

Vous venez d’obtenir votre première mission en tant que freelance, mais alors comment bien y répondre ?

Voici les 5 étapes pour bien répondre à son premier client :

1 – Savoir comprendre les besoins de son client

Peu importe le client, l’important est de savoir bien répondre à la demande qui vous a été envoyée.

Pour cela, n’hésitez pas à poser toutes les questions que vous souhaitez afin de recevoir la réponse la plus complète possible et ainsi éviter les échanges de mails inutiles.

2 – Construire une offre adaptée et personnalisée

Une des étapes les plus importantes, inutile de ressortir un ancien devis, réadaptez votre offre aux besoins actuels de votre client. Réalisez un devis détaillé qui détail chaque tâche de votre projet.

Pour avoir le maximum d’informations : Comment construire son offre et fixer ses tarifs ?

3 –  Proposer un appel afin de faire des recommandations

Une fois le besoin et l’envoi du devis effectué, n’hésitez pas à convenir d’un appel avec votre futur client afin d’échanger sur le projet et de lui faire des recommandations en amont.

Aidez le client dans son projet sans lui donner de réelle stratégie, il vous faut montrer votre valeur pour vous démarquer des autres freelances.